CENSURÉ!

Cette article fut écrit suite à la censure de l'éditorial: La pillule anticonceptionnelle

La censure

La liberté avec restrictions?

Anne-Marie Longpré

Dans notre société, nous nous vantons de notre liberté et de notre esprit libéral. Par contre, il existe plusieurs forces qui essayent d'imposer des limites à cette liberté précieuse. Ces limites sont, par définition, la censure et sont une violation directe de nos droits.

La censure, c'est quoi? Bien, comme brève explication, la censure est une action prise par une autorité pour contrôler les spectacles, la presse, etc., destinés au publique. C'est un terme qui sonne étrange, mais la censure est un problème social grave, qui s'impose au cinéma, à la musique populaire ainsi qu'à notre propre école, l'Essor.

La dernière édition de La plume de l'aigle contenait un article qui avait pour sujet la pilule anticonceptionnelle, écrit par une étudiante de l'Essor, Stephanie Dickson. L'article décrivait les bénéfices médicaux de la pilule, à part de sa capacité de prévenir les grossesses, et avait pour but d'informer et d'éduquer les gens des différentes fonctions de la pilule et non d'inciter l'activité sexuelle. Cependant, l'administration de l'école a décidé après la distribution des journaux, que l'article n'était pas approprié pour les adolescents et a enlevé les journaux : un exemple concret de la censure dans notre vie. Une autorité a pris la décision de bienséance pour tout le monde, imposant une restriction à notre liberté.

La Charte des droits et libertés indique clairement que tout citoyen du Canada a le droit à la liberté de presse, d'opinion et de pensée. L'action prise par l'administration de l'Essor a complètement violé ce droit essentiel et, personnellement, j'en suis insultée et fâchée de cet abus de pouvoir.




Copyright © 2000-2005 Matthew Clemente. All rights reserved.
Valid XHTML 1.1