L'ERGO

Volume 3: Numéro 3: le 19 mars 2002

Jeux robotiques pancanadiens

Équipe HAKMSAKM remporte la 9e place!

MATTHEW CLEMENTE

L'équipe HAKMSAKM de l'école secondaire l'Essor a remporté la neuvième place parmi 26 équipes dans les Jeux robotiques pancanadiens. Après nos six rondes de deux minutes chacune, notre score était de 420 points, ayant raté des quarts de finales par seulement 15 points. Dans chaque ronde, nous avons fait compétition contre trois autres robots, remportant la première place dans deux rondes. À cause de notre excellent placement, nous étions invités à exposer notre robot le 3 mars au Centre des sciences de l'Ontario avec cinq des autres meilleurs robots.

De plus, nous avons remporté la troisième place pour le prix d'entrepreneuriat qui reconnaît l'effort des équipes dans la recherche pour des commanditaires et des mentors. Et finalement nous avons remporté la deuxième place pour le prix Jim Floyd en excellence du design qui reconnaît le design physique du robot. Le robot pourrait avoir une construction unique qui lui permet de travailler plus efficacement que les autres robots. Les juges cherchaient aussi un design plaisant à l'oeil et une utilisation rentable des matériels.

L'équipe de robotique de l'Essor a surmonté un énorme défi et a dépassé de loin nos attentes. C'est la preuve que la simplicité et beaucoup de persévérance promettent des résultats malgré n'importe quelle critique négative.

Les Jeux robotiques pancanadiens sont une compétition d'équipe annuelle. Cette année elle a eu lieu au Collège Humber à Toronto, du 28 février au 2 mars et avait pour but de présenter la technologie et la science sous la forme de sport concurrentiel. L'événement est différent à tous les ans : le défi pour les jeux 2002 est RoboHackyPac, une combinaison de Pac-Man et de Hacky-sac. Les robots participants doivent non seulement s'orienter dans un labyrinthe, mais aussi recueillir des sacs de fêves et les lancer dans un récipient en rotation pour marquer des points, tout en soigneusement évitant les robots adversaires.

Le robot superbe l'Essor est hors pairs. Armé de six roues, une catapulte-géante, semblable au godet, qui ramasse et envoie des sacs de fêves et un phare clignotant et pesant près de 60 livres, ce robot est à ne pas manquer. Pour l'équipe, le robot est l'oeuvre de plus de 100 heures de travail, et toute la créativité et l'ingénuité de chacun impliqué. Le projet a aussi permis aux élèves de mettre à point leurs habiletés de résolution de problèmes, de prise de décisions et de gestion de temps, essentielles dans le marché global de plus en plus concurrentiel.


Site web © 2003-2005 , rédacteur 2000-2002.
Articles et réditoriaux © l'auteur respectif. Tous droits réservés. Validé XHTML 1.1.