L'ERGO

Volume 2: Numéro 5: le 15 mai 2001

Le Sommet des Amériques pour les non-économistes

Une gaffe de Bush

Le président américain parlait du combat contre les maladies infectieuses comme « H-I-V-A-I-D-S », énonçant chaque lettre individuellement.

Une autre gaffe de Bush

Avant une réunion avec Bush et Président Mexicain Fox, M. Chrétien a annoncé aux médias qu'il n'y aura pas de conférence de presse au moment. M. Bush a ajouté « ni en français, ni en anglais, ni en mexicain. » La langue parlée au Mexique est l'espagnol, non le mexicain.

Mots de l'extérieur

Dictateur cubain Fidel Castro a envoyé un message aux médias, annonçant son admiration pour les jeunes activistes. Castro fut le seul chef d'état des Amériques pas invité au Sommet.

Gaz lacrymogène et le pot

Secrétaire d'État américain Colin Powell, à l'odeur du gaz lacrymogène, a proclamé qu'un soldat se souvient toujours de l'odeur de ce gaz et de l'odeur du pot.

« We love to see you smile »

Afin de se protéger contre des activistes contre la globalisation, un restaurant McDonald's près de l'endroit du Sommet a enlevé son nom et ses arches dorés de la bâtisse. Le restaurant s'est fermé avec une barrière d'acier.

Quelques souvenirs

Un magasin de souvenirs près du Sommet s'est assuré contre le vandalisme et s'est garanti du commerce avec la vente de chemises avec la phrase anglaise « F—— the Summit ».

Un peu d'aide

Ministre d'industrie Brian Tobin, interviewé par une chaîne de télé francophone, essayait de s'exprimer en français. Il a bientôt abandonné, plaidant avec le journaliste, « Give me some help here. »


Site web © 2003-2005 , rédacteur 2000-2002.
Articles et réditoriaux © l'auteur respectif. Tous droits réservés. Validé XHTML 1.1.